Journée International de la Femme 2018 en RDC : Le pagne refait surface

, Publié : Le 14/03/2018 à 11:13:55

En République Démocratique du Congo, la journée internationale de lutte pour les droits de la femme a repris ses allures festives. Le thème de cette édition 2018 met en exergue la femme rurale dont les efforts pour la survie quotidienne et celle de la communauté ne sont plus à démontrer. « L’heure est là, les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes », C’est le thème retenu au niveau international, thème reformulé par la RDC en ces termes : « Investir dans la force productrice de la femme rurale : priorité de la RDC ». Des innovations
Le mois de la femme de cette année est d’autant plus mouvemente que riche en évènement, et les femmes ne peuvent que s’en réjouir. La bonne nouvelle qui a surpris plus d’une femme, c’est le pagne qui refait surface. Une manière pour l’actuelle ministre du genre, de la famille et de l’enfant de renouer avec l’impression des pagnes 08 Mars suspendue par l’une de ses prédécesseurs pour des raisons qui se justifiaient à son temps.
Le traditionnel défilé du boulevard triomphal n’a pas eu lieu cette année sous le format habituel. Cette fois-ci, les femmes avec à leurs têtes la première dame ont choisi la commune périphérique de N’sele pour célébrer le mois de la femme, question de se conformer au thème dédié a la femme rurale.
Pour un évènement voulu grandiose, les préparatifs ont commencé bien avant même l’amorce du mois de mars. Au ministère du Genre, de la famille et de l’enfant, une rencontre a réuni autour d’une table en prélude, les acteurs concernés par la célébration de cette journée en RDC pour une séance d’information et d’échanges autour des activités prévues quant à ce.
Les activités délocalisées vers la périphérie Est de la capitale ont été couplées d’événements sportifs. Une marche de santé a regroupé près de 400 femmes sur une distance de 8 Km. A l’issue du marathon, des prix d’encouragement ont été donnés aux 100 premières gagnantes.
Voilà qui justifie le cadre choisi pour la tenue de la réunion préparative, le salon présidentiel du Stade des Martyrs et la présence physique du ministre des sports et loisirs, Papy Nyango.
Dans l’après Midi, la célébration du 08 mars a pris véritablement des allures festives. Le portail de l’Académie des Beaux Arts a accueilli un nombre important des femmes venues de toute la sphère d’activités, à l’occasion de la foire de l’entreprenariat féminin qui a connu l’exposition des photos de certaines femmes congolaises qui demeurent immortelles dans plusieurs domaines d’activité. Les femmes politiques, entrepreneurs, fonctionnaires, maraichères, avocates et tant d’autres ont répondu présentes à l’invitation de Chantal Safou Lopusa. Une aubaine pour les femmes rurales d’exposer leurs productions champêtres et les femmes urbaines de s’approvisionner le plus possible des produits, fruits de dur labeur de ces femmes rurales qui n’ont toujours pas l’occasion de vendre faute des clients potentiels dans leurs milieux reculés.
Visiblement, l’instruction de la Ministre a été scrupuleusement suivie par les femmes congolaises présentes dans les deux sites retenus pour la circonstance. Chantal Safou avait instruit les femmes d’acheter ces pagnes imprimés par le gouvernement ayant le thème de l’année au lieu de se les procurer auprès de certains commerçants qu’elle n’a pas hésité de qualifier de véreux, qui, selon la ministre fixe des prix arbitraires.
Pour bien marquer la journée et couronner le travail de la femme congolaise, même le robot Roulage placé sur la place Assannef au croisement des avenues de la Libération et Nyangwé n’a pas dérogé à la règle. Cet engin inventé par Ir Thérèse Izay Kirongozi, femme entrepreneur de la RDC et qui fait la fierté de la femme congolaise, a été également habillé en pagne, preuve d’une vraie détermination couplée d’une volonté de pouvoir toujours aller de l’avant.
Par Francine Umbalo et Blandine Nzovo /UCOFEM

Facebook share
Restez Connecté