La parité 50/50 dans les médias d'ici 2030, c'est possible

, Publié : Le 23/03/2017 à 15:10:5

Le 1er mars 2017 à Goma en province du Nord Kivu, les femmes des médias se sont manifestées nombreuses à travers une marche pacifique allant du rond-point BDGL au rond-point Signers, où elles ont pris l’engagement de se mobiliser autour des objectifs de développement durables pour une planète 50/50 d’ici 2030. Cet événement a également marqué la célébration du 20èmeanniversaire de l’Union Congolaise des Femmes des Médias présente dans presque toutes les provinces de la RDC. L’ambiance a également été vécue dans les villes de Boma, Lubumbashi, Bandundu ville, Kikwit et à Kinshasa où des messages ont été vulgarisés sur des t-shirts de l’Ucofem pour dénoncer les inégalités entre hommes et femmes dans les médias.

Dans la province du Kongo Central, les femmes ont pris pour point de départ la maison communale où les autres femmes venant des autres villes de Matadi et Kimpese ont marché en passant par le centre-ville pour se rendre dans la grande salle de l’Unpc où elles ont réfléchi sur le rôle de la femme dans la promotion du genre et développement.

A Lubumbashi, c’est à 10heures (heure locale) que le coup de sifflet a été donné. Elles sont parties du collège Imara pour terminer la marche dans les bureaux de la Ministre Provinciale du Genre. Un mémorandum a été déposé au Ministère provincial du Genre.

A Kinshasa, c’est le président de l’UNPC, KasongaTshilunde qui a lancé la marche devant une centaine des femmes des médias et une dizaine d’hommes des médias à la place Assanef. Les marcheuses sont passées par les avenues Nyangwe, des Huileries pour aboutir à la place du Cinquantenaire. Le Directeur pays d’Internews a honoré l’activité en se présentant au point de chute de la marche pour marquer l’appui d’Internews à de plaidoyer de l’Ucofem.

Même ambiance vécue à Kindu, Kikwit et Bandundu ville où les femmes des médias ont envahiles rues avec leurs T-shirt et Képis blancs couronnés de banderoles où on pouvait lire « les femmes des médias se mobilisent autour des ODD pour une planète 50/50 d’ici 2030 ».

L’Ucofema donc débuté le mois de mars, à travers ce marathon, en réunissant ses membres et toutes les autres femmes travaillant dans les médias à marcher pour l’atteinte des objectifs de développement durable. Le marathon organisé par ces femmes est un vrai plaidoyer pour l’égalité des sexes à travers et dans les médias pour la promotion des droits des femmes.

Cette marche a été rendue possible grâce à l’appui de l’Internews (sur un financement de l’USAID avec un financement additionnel de la Coopération Suisse), Onu Femmes, IRC et le centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa.

Facebook share
Restez Connecté